Equipements Zigbee XBEE

Module d’émission / réception XBEE

Le module de réception XBEE doit être branché sur un port USB ou sur le module de conversion USB/IP, mais le module XBEE est branché en USB/IP le logiciel « USBIP admin » doit être en fonctionnement avec une recherche d’appareil. De plus sur ce logiciel il est possible de visualiser les équipements branché sur l’USB/IP.

Une fois le module XBEE connecté, la LED rouge en bas à gauche doit clignoter. Ce module permet d’envoyé les ordres de demande de données et de recevoir les données envoyé par les Wattmètres.

Module d’émission / réception final (appareil final)

Les wattmètres supportent un courant maximum de 10 ampères résistif soit environ 2300 Watts. Pour vérifier le fonctionnement des wattmètres, il faut brancher un appareil d’une puissance minimum de 60 watt, puis vérifier que la LED verte s’allume de manière régulière. La fréquence d’allumage de la LED verte est de 1Hz/60watts. Lorsqu’une demande de données est faite la LED jaune s’allume mais très brièvement, l’allumage est à peine visible à l’œil nu. Les modules finaux sont 15 Wattmètres utilisant le protocole XBEE pour communiquer. Ces wattmètres mesurent : - La tension du réseau - Le courant consommé - La puissance active instantanée - L’énergie active - L’énergie apparente

Chaque wattmètre à une adresse qui lui est propre, elles sont disponibles sur leurs étiquettes (SN 9130 à SN 9144). Ils sont identifiés grâce à ces adresses. Les adresses ne peuvent pas être modifiées. Protocole de la trame envoyé par un wattmètre : ATTENTION : les trames envoyé ne font pas systématiquement 28 octets, elles évoluent en fonction de valeurs type (C0, C1, 7D). L’octet de début de trame prend la valeur « C0 », l’octet de fin prend « C1 », l’octet « 7D » est utilisé pour des comparaisons. Si l’une de ses trois valeurs se trouve au milieu de la trame, pour ne pas erronée le décodage, elles ont étés modifiées. Ainsi si au milieu de la trame il existe un « C0 », celui-ci sera remplacé par « 7D » avec un masque XOR sur l’octet suivant. Ainsi il faut supprimer l’octet « 7D » et effectuer le masque sur la valeur suivante pour retrouver la valeur d’origine. Ce procédé est utilisé pour chaque valeur critique se trouvant dans la trame, ce qui justifie que la trame ne soit pas toujours exacte à 28 octet. Exemple :

  1. .. FF 7D E1 00 .. devient .. FF C1 00 ..
  2. .. 00 7D E0 FF .. devient .. 00 E0 FF ..
  3. .. AA 7D 5D 11 .. devient .. AA 7D 11 ..

Structure de l’installation


QR Code
QR Code accueil:cat1:page_3 (generated for current page)